Demandez le programme! 

 

Cet été, partez en voyage au Japon… avec Koji Fukada !

Le Japon est une destination que beaucoup convoitent. Hélas, en raison de la situation sanitaire : le pays a fermé ses frontières aux visiteurs… L’histoire aurait pu s’arrêter là… Mais il sera tout de même possible d’explorer son vaste territoire… au cinéma ! Dès le 26 mai, Hanabi mettra Kôji Fukada à l’honneur en collaboration avec Art House Films et Survivance. Des inédits aux ressorties du jeune réalisateur, parmi les plus prometteurs de son pays, venez découvrir ses films en tous genres et sensations, pour un dépaysement immersif au Japon ! Alors parés au décollage ?

Le Programme de votre été

Le 26 mai – Hospitalité

Le 9 juin – Au revoir l’été (reprise)

Le 30 juin – L’infirmière (reprise)

Le 14 juillet – Sayonara (reprise)

Le 4 août – Le Soupir des vagues

Le 18 août – Suis-moi, je te fuis

Le 25 août – Fuis-moi, je te suis

L’aventure commence le 26 mai avec Hospitalité.

Comédie déjantée ou thriller paranoïaque ? That is the question ! Jusqu’au bout, Koji Fukada laisse planer le doute avec brio dans cette œuvre plus complexe qu’il n’y paraît, jusque-là inédite en France. On y suit la famille Kobayashi qui aurait pu continuer à vivre paisiblement de l’imprimerie… Si un vieil ami de la famille n’avait pas décidé de réapparaître avec fracas pour mieux remuer le nid de frelons dans leur maison ! Puis ça sera au tour de la première fable écologique du réalisateur, Le soupir des vagues, en salles dès le 4 août. En bon rohmérien, Kôji Fukada fait se croiser ici les quêtes intérieures et amoureuses de quatre adolescents, cristallisées autour d’un mystérieux inconnu, retrouvé sur la plage, vivant…. Qui est-il ? D’où vient-il ? Lui qui se montre aussi amnésique que muet ne va pas tarder à réaliser de bien étranges merveilles, devant une jeune fille qui semble le comprendre…

Et pour finir votre périple…

La fresque romantique Suis-moi je te fuis (première partie, en salles le 18 août) et Fuis-moi je te suis (deuxième partie, en salles le 25 août) est une œuvre haletante, où l’amour se vit comme un thriller, faisant partie de la sélection officielle de Cannes.

Sans oublier les reprises

Comme il serait absurde de passer l’été avec Kôji Fukada sans l’écouter raconter ses souvenirs d’enfance, ses anecdotes, tout ce qu’il a réalisé auparavant… L’impasse ne sera pas faite sur ses films précédents ! C’est ainsi que le 9 juin ressortira sa chronique adolescente, Au revoir l’été (2014) et le 30 juin, s’en suivra le retour de son thriller psychologique L’Infirmière (2020). Ce sera enfin le 14 juillet au tour de Sayônara (2017), sublime fiction post-apocalyptique, de revenir sur les écrans.

 

Vous l’aurez compris, le voyage s’annonce palpitant !

O.J.