L’ENDROIT ET L’ENVERS

8,50

Loin de tout cliché, une plongée dans un des principes fondateurs de la langue et de la culture japonaise. Un incontournable pour tous ceux qui désirent comprendre en profondeur le Japon et ses habitants.

Doi Takeo, célèbre psychiatre et psychanalyste, interroge les structures particulières de la langue pour cerner le double visage de l’identité japonaise, fondée sur le goût pour l’ambivalence, la contradiction, le secret.

Lire la critique

Retrouvez tous nos livres sur l’Art de vivre japonais.

Catégories : ,

« Montre-moi ta langue et je te dirai qui tu es. Car la langue, celle que l’on parle, est le prisme à travers lequel chacun de nous voit et comprend le monde, nous dit l’éminent psychanalyste japonais Doi Takeo dans son L’endroit et l’envers. En français nous disons « Rien n’est ni tout noir, ni tout blanc, c’est le gris qui gagne ». C‘est que nous imaginons deux pôles opposés, séparés par un océan de nuances. En japonais, il y a omote et ura, l’endroit et l’envers, opposés et complémentaires, collés l’un à l’autre et toujours présents. Et cette dyade, selon Doi, c’est l’essence même de l’identité japonaise. »

Lire la critique complète

 

Takeo Doi est un psychiatre et psychanalyste japonais né en 1920, à Tokyo. Dans l’ouvrage Le Jeu de l’indulgence (Amae no kôzô) paru en 1971, il introduit un nouveau concept en psychanalyse, l’Amae, et se fait ainsi connaître internationalement. Cette notoriété est confirmée par L’Endroit et l’Envers (Omote to ura) en 1985.

Éditions Picquier

Parution : 1985 (1ère édition)

208 pages

Informations complémentaires

Poids 0.180 kg
Dimensions 11 × 16 × 1.3 cm

Vous aimerez peut-être aussi…