le soupir des vagues koji fukada

Événements

RENCONTRES EXPOSITIONS Partez à la rencontre du Japon OPÉRATIONS SPÉCIALES

La culture japonaise en France : une histoire d’amour qui dure

De la culture pop aux créations les plus délicates, de la nouvelle vague cinématographique au style kawaii, la culture japonaise en France fascine. De nos petits-cousins à nos arrière-grand-parents, l’affection et la curiosité pour l’archipel traversent les générations.

Arts, traditions et dernières tendances de l’Empire du soleil levant suscitent l’engouement dans l’hexagone depuis des siècles, au point aujourd’hui d’avoir complètement infiltré notre quotidien.

La culture nippone est partout

Super Mario, Pokemon, Miyazaki et les studios Ghibli nous viennent aux lèvres lorsqu’on évoque les produits culturels japonais préférés des Français.

Mais la Japan mania, on le sait, va bien au-delà des jeux vidéo, des mangas et du cinéma. Littérature, design, gastronomie, architecture, mode, musique, sport, développement personnel… la culture nippone est omniprésente.

Des sushis à la cuisine japonaise sophistiquée, les restaurants japonais ne désemplissent pas. Gyoza, mochi, matcha, soba occupent nos étagères.

Les ateliers de raku et d’ikebana font le plein. Le lifting japonais lisse, la méditation zen détend, la philosophie Ikigaï guide et les tatouages japonais ornent les avant-bras. On court célébrer la tradition de l’hanami, là où il y a des sakura en fleurs. Et même le rangement n’a pas résisté à la tokyoïte Marie Kondo.

Les Français, amoureux fous

Vous êtes féru du Japon ? Vous n’êtes pas le seul. Les Français comptent parmi les plus fervents amateurs de la culture japonaise. Grands consommateurs de mangas, de films d’animation et de films japonais, nous sommes aussi nombreux à rêver d’un voyage au Japon ou à s’y expatrier.

Dans les années 80, les dessins animés japonais berçaient toute une génération, gardant un souvenir ému des personnages du petit écran.

Les événements en l’honneur du pays du soleil levant se succèdent pour notre plus grand plaisir : expositions, festivals, salons… Japan expo étant le plus important. Cosplay, nippophiles, curieux, ils sont 250 000 à y prendre le pouls de la pop culture japonaise chaque année. Et Japonisme 2018, saison culturelle du Japon en France, a attiré plus de 3 millions de visiteurs !

La France et le Japon, une attirance de longue date

L’amour dure trois ans paraît-il, mais pas pour la France et le Japon dont l’attraction mutuelle ne s’estompe pas. L’attrait pour l’île aux confins de l’Orient n’est pas nouveau dans l’hexagone. La vie culturelle prolifique, l’art de vivre inspirant et les coutumes captivent depuis longtemps.

1953, l’influence japonaise s’accélère

Des porcelaines et laques japonais ornent les intérieurs les plus précieux dès le XVIIe siècle. Marie-Antoinette elle-même hérite d’une collection de 70 laques. C’est aussi l’époque où les estampes japonaises de Hokusai, Hiroshige et d’autres grands maîtres de l’encre et du pinceau émerveillent les chanceux.

Mais l’influence de la culture japonaise en France s’intensifie au XIXe siècle. En 1953, l’ère Meiji sonne le glas du protectionnisme et l’heure de la réouverture vers l’étranger.

La vague déferle sur tous les arts

Longtemps isolé, ce pays mystérieux fascine. À commencer par les Impressionnistes qui y trouvent une source d’inspiration parfaite pour rompre avec le classicisme du moment. Les Arts décoratifs succombent à leur tour avec en tête l’Art nouveau, profondément marqué par l’esthétisme japonisant.

Le phénomène est tel qu’on parle de japonisme et bien d’autres arts se mettent au diapason : littérature, mode, musique et jardins à l’instar du jardin japonais d’Albert-Kahn. Les collections d’objets d’art japonais sont en vogue. Celle d’Émile Guimet inaugurera le musée d’art du même nom en 1889.

Allez plus loin sur la culture nippone.

Opérations Spéciales

Nos actions événementielles autour du Japon

Expositions

Les meilleures sorties culturelles à Paris et ailleurs

Rencontres

Partez à la découverte des Japonais

Suivez-nous