Expositions Les meilleures sorties culturelles à Paris et ailleurs Retour
Meiji : Splendeurs du Japon impérial (1868-1912)

Meiji : Splendeurs du Japon impérial (1868-1912)

1868-1912 : un règne, celui de l’empereur Mutsuhito. Une ère, appelée Meiji, dont le nom signifie « gouvernement éclairé ». Quarante-quatre ans seulement, la moitié d’une vie, ont suffi au Japon pour se révolutionner : après deux siècles d’isolement hermétique de son territoire et de sa politique, le Japon s’ouvre à l’Occident. Il emprunte autant qu’il donne,  sur le plan politique comme sur le plan culturel. Il crée son image à usage de l’étranger. Il doit se faire découvrir par le monde en même temps qu’il le découvre. Sans s’inventer de toute pièce, il se traduit dans la langue de l’Autre. 350 pièces réparties entre photographies, estampes, soies, émaux, sculptures, kimonos et paravents d’une valeurs inestimables.
Lire la suite
ART BRUT JAPONAIS II

ART BRUT JAPONAIS II

À l’occasion du TANDEM PARIS-TOKYO et huit ans après le succès du premier volet, la Halle Saint-Pierre, temple parisien de l’art brut et singulier, remet le Japon à l’honneur avec l’exposition « ART BRUT JAPONAIS II ». Un parcours impressionnant à travers les créations d’une quarantaine d’artistes involontaires, peut-être, mais véritables.
Lire la suite
Atae Yûki

Atae Yûki

On a trouvé pour vous la sortie familiale idéale de ce week-end, d’autant plus que ce sont les derniers jours pour profiter de cette exposition. La Maison de la Culture du Japon à Paris vous invite à découvrir l’univers très singulier des petites figurines d’Atae Yûki, suffisamment renommées pour posséder leur propre musée au Japon. Faîtes de tissu, d’argile et de papier mâché, ces créations, comme saisies dans des attitudes naturelles, sont particulièrement expressives.
Lire la suite
Foujita, peindre dans les années folles

Foujita, peindre dans les années folles

C’est la découverte de l’oeuvre de Monet qui aurait fini de décider Foujita, alors à peine âgé de 14 ans, de devenir peintre. Issu d’une famille noble éprise de culture française, l’adolescent, qui s’adonne au dessin depuis son plus jeune âge, prend des cours de Français et s’inscrit à l’Ecole des Beaux Arts de Tokyo.
Lire la suite
Daimyo, seigneurs de la guerre

Daimyo, seigneurs de la guerre

Bon, j’avoue… Je n’étais pas la plus emballée à l’idée de rencontrer ces Daimyo, grands seigneurs du Japon féodal, étant naturellement peu portée sur la thématique guerrière. Cependant, ma curiosité, mon attachement pour le musée Guimet et mon désir de vous servir, ami lecteur, ont rapidement pris le dessus.
Lire la suite
Naoki Urasawa à l’Hôtel de Ville de Paris

Naoki Urasawa à l’Hôtel de Ville de Paris

Naoki Urasawa, superstar du manga aux 120 millions de livres vendus dans le monde, fait l’objet d’une rétrospective à l’Hôtel de Ville, initialement conçue pour le dernier festival de bandes dessinées d’Angoulême. Si l’exposition a de quoi réjouir les nombreux fans du genre, on peut craindre qu’elle perde en route les profanes et les non-lecteurs de Urasawa.
Lire la suite
Japonismes / Impressionnismes

Japonismes / Impressionnismes

L’exposition ne se se contente pas d’inclure à son générique les plus grands noms de la peinture occidentale de la 2ème moitié du XIXème siècle, à savoir Manet, Monet, Van Gogh, Vuillard etc… Elle se veut d’abord une démonstration implacable des influences de l’art japonais sur ceux-ci, phénomène qui prit, dès les années 1870, le nom de “Japonisme”. L’exposition ne se se contente pas d’inclure à son générique les plus grands noms de la peinture occidentale de la 2ème moitié du XIXème siècle, à savoir Manet, Monet, Van Gogh, Vuillard etc…
Lire la suite
Tomoko Yoneda, dialogue avec Camus

Tomoko Yoneda, dialogue avec Camus

Tomoko Yoneda se dit “artiste-détective”. Et c’est bien le fruit d’une enquête en images, autour de la figure d’Albert Camus, que la Maison de la Culture du Japon expose jusqu’au 2 juin. La photographe japonaise s’est donc rendue sur les lieux où vécut l’écrivain : le quartier de Belcour, à Alger, où Camus grandit, le Jardin du Hamma près de son appartement d’alors, l’université où il commença des études de philosophie, jusqu’à sa maison de Lourmarin.
Lire la suite
Fantômes et Enfers d’Asie

Fantômes et Enfers d’Asie

Pour sa dernière exposition, le musée du quai Branly a convoqué les fantômes et autres créatures maléfiques d’Asie qui hantent habituellement la littérature, le théâtre, la peinture, le cinéma ou encore les mangas. Les grands moyens ont été déployés — reconstitution en 3D de spécimens terrifiants, extraits de films glaçants sur de grands murs, hologrammes et effets spéciaux — pour vous faire frissonner comme dans le plus génial des trains fantômes.
Lire la suite
Junya Ishigami, Freeing Architecture

Junya Ishigami, Freeing Architecture

L’exposition que consacre la Fondation Cartier à Junya Ishigami s’ouvre sur cette confession-manifeste de l’architecte prodige. Lion d’or à la Biennale d’architecture de Venise, Ishigami fait partie, avec Toyo Ito et Kazuyo Sejma, de cette jeune scène architecturale japonaise, qui fait aujourd’hui fureur en France et dans le monde.
Lire la suite