SOUVENIRS DE LA MER ASSOUPIE

14,00

Sous ses airs enfantins, ce chef d’oeuvre de Komatsu fourmille de détails poétiques et transporte irrésistiblement le lecteur vers la mer et des rivages qui évoquent autant la Grèce que l’Italie fantasmée de Hayao Miyazaki.

Catégories : ,

Shin’ya Komatsu, mangaka à la patte graphique unique, revient avec Souvenirs de la mer assoupie, un nouveau recueil de rêves éveillés, situés cette fois dans une petite ville ensoleillée où le temps semble figé à l’heure de la sieste. On y suit avec émerveillement le quotidien de la jeune Lisa, qui telle une Alice du bord de mer semble dotée d’un talent naturel pour faire de curieuses découvertes : un violon en verre d’écume, un pilote de parapluie volant, un phare en mal d’escapades…

Ce récit tout en couleurs est suivi des Chroniques de la colline aux étourdis, qui dépeignent la vie d’une petite bourgade où les télévisions poussent en pot et où le soleil a des pannes d’oreiller.

Shin’ya Komatsu a publié ses premiers travaux au sein de la revue indépendante Ax, héritière de l’avant-gardiste Garo. Tout en rondeurs, son trait exceptionnellement doux est néanmoins doté d’une puissance évocatrice hors du commun, qui célèbre autant la rêverie que les petits plaisirs du quotidien. Ses histoires sont ainsi peuplées d’enfants qui découvrent le monde par des chemins de traverse, bien souvent le nez dans un bouquin : minéralogie, ornithologie, astronomie… chez Komatsu l’observation et la flânerie ouvrent les portes d’univers à la poésie parfois teintée de surréalisme, de planètes étranges que l’on parcourt à bicyclette, le sac à dos chargé d’os de tectonosaure ou d’œufs de girouette.

Souvenirs de la mer assoupie

Auteur : Shin’ya Komatsu – Éditions Imho

14.7 x 21 cm

102 pages

Informations complémentaires

Poids 0.250 kg