MON ANNÉE DE PRINTEMPS

8,00

Vers les cerisiers en fleurs

On les voit se presser

Relevant le bas de leur robe

Une ballade poétique dans les paysages du Japon, de temple en temple. Par le poète Issa, l’un des grands maîtres du haïku classique.

Retrouvez tous nos livres sur l’Art de vivre et les grands Maîtres japonais.

Au quatrième mois de l’année 1819, le poète Issa, natte en paille sur le dos et sac de moine mendiant accroché autour du cou, quitte son ermitage de montagne et part en voyage de temple en temple. Nous suivons avec lui un chemin de poésie à travers les paysages du Japon, les rencontres avec les amis et inconnus de passage, les histoires étranges qu’on lui rapporte…
Cette année-là voit aussi sa petite fille de deux ans, ce rayon de soleil épanoui dans le rire, mourir subitement de la variole. Il m’est difficile de ne pas songer à ce lien d’amour, dévoile Issa. Sur ce monde inconstant où les tristesses sont aussi nombreuses que les nœuds du bambou, le poète garde un regard confiant et émerveillé. Un regard de printemps.

Issa Kobayashi (小林 一茶), plus connu sous son seul prénom de plume Issa, est un poète japonais du XIXe siècle (fin de la période Edo). Il est né en 1763 dans le village de Kashiwabara dans l’ancienne province de Shinano. Avec Bashō, Buson et Shiki, il est considéré comme l’un des quatre maîtres classiques du haïku japonais.

Éditions Picquier

Parution : mars 2021

176 pages

Informations complémentaires

Poids 0.152 kg
Dimensions 17 × 11 × 1.2 cm