Cinéma Nos critiques des films japonais sortis en salles Retour
LA SAVEUR DES RAMEN LA SAVEUR DES RAMEN

LA SAVEUR DES RAMEN

Masato, jeune chef de Ramen au Japon, a toujours rêvé de partir à Singapour pour retrouver le goût des plats que lui cuisinait sa mère quand il était enfant. Alors qu’il entreprend le voyage culinaire d’une vie, il découvre des secrets familiaux profondément enfouis. Trouvera-t-il la recette pour réconcilier les souvenirs du passé ? Plus que jamais, le cinéma de Eric Khoo donne faim. Des spécialités japonaises aux délicieux mets de Singapour, La Saveur des Ramen ouvre l’appétit sans jamais se tromper dans les mesures ni dans les ingrédients. Savoureux et délicat.
Lire la suite
OKKO ET LES FANTÔMES

OKKO ET LES FANTÔMES

Après la amoureux accidentelle de ses parents, Okko est recueillie par sa grand-mère, responsable d’une auberge. Épaulée par des fantômes qui vivent là, la fillette va découvrir sa vocation… Interview du réalisateur Kitaro Kosaka.
Lire la suite
INVASION INVASION

INVASION

Pourquoi tout le monde change-t-il soudainement de comportement ? Etsuko est-elle la seule à se rendre compte que son amie, son patron, son mari ne sont plus tout à fait les mêmes ? Peu à peu, elle réalise que si des forces mystérieuses sont en train de prendre l’apparence des hommes, elles échouent à décrypter leurs sentiments. Et celui d’Etsuko envers son mari est encore plus étrange que les autres… Quand un grand metteur en scène Japonais décortique notre humanité, cela donne un film fascinant.
Lire la suite
SILENT VOICE

SILENT VOICE

Nishimiya est une élève douce et attentionnée. Chaque jour, pourtant, elle est harcelée par Ishida, car elle est sourde. Dénoncé pour son comportement, le garçon est à son tour mis à l’écart et renvoyé du lycée… Des années plus tard, il apprend la langue des signes… et part à la recherche de la jeune fille. Un chef d’œuvre de l’animation japonaise, d’une profondeur bouleversante et d’une infinie créativité visuelle. Le meilleur anime de 2018.
Lire la suite
CANIBA

CANIBA

En 1981, Issei Sagawa, alors étudiant à Paris, défraya la chronique après qu’il ait – littéralement – dévoré le corps d’une de ses camarades de la Sorbonne. Affaibli par la maladie, il habite désormais avec son frère qui prend soin de lui. Caniba est le fruit de ce face à face remarquable.
Lire la suite
A SCENE AT THE SEA

A SCENE AT THE SEA

Un éboueur sourd-muet se découvre une passion dévorante pour le surf. Parti de zéro, il progresse peu à peu sur sa planche… En 1991, Takeshi Kitano n’est déjà plus à une surprise près. La star du comique de manzaï (version japonaise du stand-up, sauf que cette fois il se pratique en duo) avait déconcerté son public avec son premier long-métrage, Violent Cop (1989), polar noir et âpre où baigne le personnage d’un anti-héros solitaire en son genre – dans la lignée du cinéma rugueux de Kinji Fukasaku.
Lire la suite
LA BALLADE DE NARAYAMA

LA BALLADE DE NARAYAMA

Orin, une villageoise des montagnes, se soumet à un rituel ancestral : à soixante-dix ans, elle doit rejoindre le haut du mont Nara, pour y attendre la amoureux. Sa famille se prépare à son départ… Avant Une affaire de famille (Kore-Eda, sortie le 12 décembre), il y avait déjà eu une Palme d’or japonaise.
Lire la suite
SENSES SENSES

SENSES

À Kobe, au Japon, quatre femmes partagent une amitié sans faille. Du moins le croient-elles : quand l’une d’elles disparaît du jour au lendemain, l’équilibre du groupe vacille. Chacune ouvre alors les yeux sur sa propre vie et comprend qu’il est temps d’écouter ses émotions et celles des autres… Une fresque passionnante d’une ampleur inégalée. Le film japonais de 2018. Au Japon, 100 000 personnes disparaissent chaque année sans laisser de traces. On les appelle les « évaporés ». C’est ce que va devenir Jun, l’une des héroïnes, après avoir prononcé son divorce, laissant ses trois meilleures amies dans le plus grand désarroi. Sa disparition va entraîner un séisme intime en chacune d’elles, les amenant à questionner leur amitié comme leurs vies respectives.
Lire la suite